Pre Loader

André Beaudin

Prix hommage de l'année :

Après de brillantes études où déjà, le bénévolat était son pain quotidien. Après avoir enseigné les mathématiques et la physique pendant cinq ans, il est devenu conseiller pédagogique et ensuite, a terminé sa carrière dans l’enseignement comme directeur d’école et directeur général adjoint de la Commission scolaire du Rocher-Percé.

Successivement conseiller municipal et maire de Grande-Rivière, il a aussi été président de la Chambre de commerce.

Élu député de Gaspé à l’Assemblée nationale le 2 décembre 1985, il est nommé adjoint parlementaire en février de l’année suivante. Outre son travail dans le développement général de sa région et de sa circonscription, il s’est impliqué avec les forces des milieux concernés dans la modernisation de plusieurs écoles primaires et dans la construction d’une dizaine de résidences pour personnes âgées.

À la fin de son dernier mandat à l’Assemblée nationale, en 1994, il retourne dans le milieu scolaire pour occuper des postes de direction, incluant le Centre de formation en entreprises et en récupération du Rocher-Percé, qui donnera naissance au Centre de tri régional de Grande-Rivière.

En 1999, il est touché par la difficulté d’une famille de Chandler à faire reconnaître ses droits dans la « saga » du sang contaminé. Commence alors une longue, mais instructive démarche avec les fonctionnaires du fédéral et du provincial ainsi qu’avec KPMG, le bureau mandataire du Fonds d’indemnisation des victimes. Le 11 septembre 2001, sans recours judiciaire, double gain financier pour la famille et grande victoire morale pour leur défenseur.

La Base de plein air de Bellefeuille, dont il est un des cofondateurs, et président à deux reprises entre 1974 et 2007, peut compter sur lui en tout temps pour le développement de ses infrastructures et ses relations publiques. Son engagement bénévole de 33 ans y a été reconnu lors d’une célébration en 2007.

L’Église a pu profiter de sa disponibilité notamment dans la préparation du 75e anniversaire du diocèse de Gaspé. Plus localement, il a présidé le colloque de l’an 2000 « L’Église, ça me concerne » et, en 2003, la campagne de souscription « Sauvons notre église » après la fermeture de l’église de Grande-Rivière, rouverte six mois plus tard.

Entre 2001 et 2004, avec un groupe de proches amis, il revient à la cause de la pénurie de logements pour les aînés. En mai 2004, il devient le président fondateur de la Coopérative d’habitation pour personnes âgées qui portera le nom « L’Aster », nom de la fleur emblématique de la MRC du Rocher-Percé. En 2008, une résidence de quatorze logements destinée à des aînés autonomes est construite. En même temps, M. Beaudin collabore avec l’Office municipal d’habitation de Grande-Rivière à un projet de vingt logements pour aînés en légère perte d’autonomie. Le projet se réalise et la maison ouvre ses portes le 1er février 2014 sur un terrain donné par L’Aster.

Les Chevaliers de Colomb de Grande-Rivière et de Sainte-Thérèse l’élisent Grand Chevalier en mai 2005. L’année suivante, ils lui confient le mandat de créer un événement annuel « Un anniversaire de mariage, ça se fête ». Il coordonne cette fête au village jusqu’en novembre 2013.

En 2007, il répond OUI à l’Office des personnes handicapées de la Gaspésie et des Îles et assume la présidence de la semaine thématique nationale pour la région. La semaine se termine par un grand rassemblement à Murdochville où il peut échanger avec les différentes associations de secteurs et particulièrement avec celle de Val-Rosiers avec laquelle il a réalisé en 1990 une résidence adaptée à Rivière-au-Renard.

Le Groupe Ressource en Logements collectifs et le Regroupement de l’habitation sociale et communautaire GÎM dont il est un des fondateurs le comptent parmi leurs partenaires. En contrepartie, il leur doit la réalisation de beaux et bons projets pour la région.

La Ville de Grande-Rivière l’a désigné comme président d’honneur des fêtes de son 150e anniversaire en 2011. L’année suivante, il reçoit le mandat de former un groupe pour mener à terme la démarche MADA (Municpalité Amie des Aînés). La Ville a reçu sa certification du gouvernement du Québec en décembre 2013.

Décorations et affiliations

  • Juin 1992 : Les médailles du Bicentenaire des institutions parlementaires du Québec et du 125e anniversaire de la Confédération canadienne à titre de député en exercice.
  • Septembre 1994 : La médaille de l’Assemblée nationale du Québec à titre de député sortant.
  • Juillet 2009 : La médaille du Lieutenant Gouverneur pour les aînés à l’occasion du 475e anniversaire de l’arrivée de Jacques Cartier à Gaspé.
  • Novembre 2012 : Membre honoraire à vie de l’Ordre des Chevaliers de Colomb.
  • Mai 2013 : Au nom de la Coop l’Aster, le 2e prix provincial de la Confédération québécoise des coopératives d’habitation pour «Les bons coups dans la communauté
  • Chevaliers de Colomb, 3e et 4e degrés.
  • Clubs des 50 ans et plus (FADOQ) (FADEQ).
  • Personnes handicapées visuelles de la Gaspésie
  • Diabète-Québec
  • Fondations Michel-Lancup (CSSS du Rocher-Percé).
  • Maison de la culture et TVCGR de Grande-Rivière.
  • Association québécoise des retraités de la fonction publique et parapublique (AQRP)
  • Amicale des membres de l’Assemblée nationale (AMAN)
  • Membre ami de l’Association des retraités de l’enseignement du Québec (AREQ)
  • Association québécoise des directeurs d’école retraités (AQDER)

La complicité de son épouse, le soutien de ses enfants et l’appréciation de son milieu l’aident à mener une vie active malgré une maladie chronique qui le prive d’une partie de sa vision depuis 1997.

De gauche à droite : La ministre Francine Charbonneau, M. André Beaudin et M. Laval Cavanagh